Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Gratuit

mar. 09 sam. 27 avril

10H30 La MJC Ronceray
Connexions Festival #11

Fantômes

The Blind + Wide + Persu

La MJC Ronceray Placement libre
Organisé par : Superforma

Du 9 au 27 avril, la MJC Ronceray présentera "Fantômes", l'exposition collective de The Blind, Wide et Persu.

Le 9 avril, nous vous proposons 3 rendez-vous avec les artistes :
⚡︎ 10h30 : Temps d’échanges avec les artistes autour de l’art urbain et de la pratique de l’Urbex.
⚡︎ 14h – 17h : atelier « créa collective » en famille. Gratuit sur inscriptions auprès de la MJC Ronceray au 02 43 72 52 22.
⚡︎ 18h : Vernissage de l’exposition et restitution de l’atelier de l’après-midi.

The Blind

The Blind est diplômé de l’école des Beaux Arts de Nantes et oeuvre au sein du collectif 100 Pression depuis 2003. Il développe depuis plusieurs années un concept artistique novateur qu’est le graffiti pour aveugle, en investissant la ville à l’échelle des murs.
Son travail  est né de l’envie de rendre visible et lisible le graffiti au plus grand nombre. Il développe alors une  vision sociale de l’art, où voyant et non voyant ont mutuellement besoin l’un de l’autre, pour pouvoir accéder à l’oeuvre et la comprendre. Son art visuel en trois dimensions prend place sur les monuments et  façades d’immeuble; lieux de passage et de grande visibilité. A travers sa pratique, il cherche à sortir le braille de son format et de sa forme classique, pour lui donner une visibilité à plus grande échelle, passant de celle du doigt à celle de la main.

Wide

Depuis son enfance, Wide est fasciné par les espaces abandonnés, cédés par l’homme au sauvage. Ces ruines modernes nous renvoient à notre propre temporalité, à l’impermanence de toute chose. Cela fait 20 ans qu’il réalise des peintures, par essence éphémères, dans ces lieux en décomposition. Cette pratique a développé chez Wide un intérêt pour l’obsolescence produite par le temps et l’a amené dans cette recherche d’esthétisation de l’éphémère vers le Glitch art. Cet art consiste à reconnaitre la beauté dans les erreurs d’affichage des images numériques, sous la forme de fragmentations, de répétitions et d’artefacts.

Persu

Persu a découvert le graffiti en même temps que le Hip Hop en 1991, à Auxerre, sa ville d'origine. Il y a fait ses premiers pas, puis a laissé des traces dans toute la France, sous plusieurs pseudonymes. Il a vécu une dizaine d'années à Paris avant de s'installer à Nantes en 2007. Depuis ses débuts il pratique le graffiti de manière compulsive et polyvalente, touchant aux lettrages comme au figuratif (décors, persos), sur tout support, autorisé ou non. Sa préférence va nettement au wild style (lettrage complexe), qu'il réalise avec un style spontané et monochrome, la plupart du temps dans des lieux abandonnés. Il oeuvre depuis 2009 au sein du collectif 100 Pression, ce qui lui permet de mêler son savoir faire à celui différent de ses collègues, afin de réaliser tous types de travaux touchant au domaine de la peinture et de l'image.