Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

INTERVIEW : RUN RONIE RUN

Interview Portrait Publié le 19/12/2019

interview I : Comme nous l'avions évoqué, nous avons réalisé des interviews des groupes ayant participé au projet de peinture d'Angeline Boymond: l'empreinte de l'instant#2

Run Ronie Run : "I feel quite "

       

À quelque jours de leur Realese Party au Barouf , à l'occasion de la sortie de non pas d'1 mais 2 titres en format 45 tours "Monster" et "Robotic",  nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Bambi-Rock (Véro : Chanteuse bassiste) du Groupe Run Ronie Run.

Bonjour Bambi, merci de nous accorder un peu de ton temps qui doit être bien précieux actuellement!

Même si les amateurs de Rock Alternatif Sarthois commencent à vous connaître, peux-tu nous rappeler qui est  "RRR »?

Bonjour , 

Run Ronie Run (trio rock), oscillant entre rock alternatif incisif, noise-punk racé et pop grungy aussi électrique que fougueuse, groovy à souhait mais également intimiste et fiévreux ... (Oui je sais c’est un peu long mais cela a le don de me faire rire à chaque fois!) C'est en 2009 que l'aventure RRR commence au moment de notre rencontre Gilles (guitare-choeurs), Rémi (batterie) et moi Véro (Basse-chant lead). Depuis peu,  le line-up a changé, Antoine Montfleur vient de rejoinde le groupe à la batterie.

En suivant les réseaux sociaux, on est agréablement hapé par une spirale de news. Peux-tu revenir sur les actus du groupe pour 2019, et nous en dire plus sur cette fin d'année?

Cette année nous avons pas mal joué hors département avec le groupe D-Track, mais aussi en ouverture du Festival Bebop au Mans, à Trempolino Nantes…En même temps nous avons sorti un premier clip « Monster »  tourné à la "Belle Etoile » sorti en juin. Le  deuxième titre « Robotic » vient de sortir sur Youtube a été  tourné au "Théâtre de la Halle au Blé" à la Flèche.  Nous avons eu le plaisir de clore cette année par un concert au Café Concert le "Barouf" pour fêter nos dix ans, la sortie des deux clips réalisés par Tite Pao photography et ces deux titres en 45tours promo pour annoncer le futur album.  Notre 45Tours est désormais en vente chez vinyles Stores au Mans et au Silo !!! Nous préparons également le concert du 11 janvier 2020 au chapiteau Mimulus à Fresnay sur Sarthe. Cette soirée s'annonce particulière puisque je vais chanter au trapèze,  il y aura également du mât chinois comme dans la vidéo et d’autres disciplines de cirque pendant le concert...Il faut vraiment venir voir ça !!!!!

Peux-tu nous parler de l'enregistrement et des différentes personnes qui gravitent autour du trio?

Pour ces deux titres nous avons fait le choix de mettre de la trompette nous avons donc proposé à Alexandre Leguillon (Trompetiste dans Bad Fat) de venir poser des lignes… Une première pour nous sur ces deux morceaux. Nous verrons par la suite pour les autres morceaux, nous ne sommes pas fermés à d’autres instruments également.

« Monster" a été enregistré au Silo par Rémi Savin notre ancien batteur qui vient de nous quitter pour des raisons professionnelles et qui, pour ce titre, s’était mis au piano.

« Robotic » à été enregistré à Swan sound studio à Caen par Guillaume Doussaud, là, où nous avions déjà enregistré notre deuxième album "Sordid Cabaret ».

Nous avons également la chance d'avoir été chroniqué par Dimitri, qui a su, à mon sens, avec ses mots sublimer l'ambiance, l'émotion, la profondeur de nos morceaux.

Nous allons d'ailleurs découvrir ci-après les clips et les chroniques correspondantes:

 

 

"Monster" : « A la lumière de l’intime conviction, le clair-obscur suffit à lui seul à imposer une lecture de l’espace et du temps. Le spleen véhicule la certitude des paroles pleines, prolongements logiques de ce qui se vit dans les corps. La pudeur détourne les regards jusque là saturés d’illusions pour laisser place à la vérité intérieure. La distance, comme le fruit du constat implacable, signe le désengagement ultime de l’être blessé qui se laisse peu à peu envahir par une plénitude océanique.

RUN RONIE RUN nous cueille une nouvelle fois par sa poésie subtile et délicate. C’est au creux de l’oreille et à fleur de peau que le groupe nous invite au voyage intérieur et profond...un voyage au plus près de notre cœur.  DIMITRI

                                                                                                    

 

« Robotic » Lorsque la côte EST rencontre la côte OUEST (et je ne parle pas de la France) c’est, pour ce titre, évoquer la rencontre de PIXIES et THE DISTILLERS dans ce qu’ils ont produit de plus indie et de plus pur. Pas d’effets de manche sinon celles qu’on retrousse pour envoyer un mur de son décoiffant et vitaminant. Run Ronie Run a digéré l’essentiel de ses influences punk pour nous servir un beau morceau bien choisi, bien arrangé et bien cuisiné! Ne soyez pas surpris il se pourrait que de manière tout à fait anodine vous marmonniez entre le fromage et le dessert le gimmick du refrain de « Robotic ». DIMITRI

Je crois savoir que c'est toi qui écrit les textes et compose, comment te vient l'inspiration et il y a t'il  un fil conducteur entre les morceaux?

J'ai écris Les textes oui essentiellement, mais parfois Gilles met la main à la plume. Dans "Sordid Cabaret" notre deuxième album, il y avait un fil conducteur car j’avais été très marquée par le film Purge, des images sont alors arrivées et donc des textes. je fonctionne beaucoup par images. Et pour le prochain il est encore trop tôt pour déterminer. Mais c’est vrai que j’aime assez quand il y a une certaine cohésion.

Run Ronie Run est le 1er groupe à avoir inspiré Angeline Boymond pour réaliser une peinture sur un de vos titre : « I Feel Quite".

Pour en avoir échangé ensemble, je sais que tu es très sensible à ce tableau. En une ou deux phrases, peux-tu nous partager cette émotion?


Oui merci Angeline d’ailleurs. Toujours émouvant de savoir que ta musique provoque une autre forme d’art. Pour moi L’art sous toutes ces formes c’est l’échange, l’échappatoire, la diversité etc mais surtout un partage, un partage d’émotions ou autres...Ce tableau rejoint les images que j’avais en tête quand j’ai écris ce texte cette femme enfermée dans cette pièce très sombre en attendant de passer son tour avec ce centre… il y a beaucoup de féminité à mes yeux dans ce tableau...

Merci beaucoup Bambi-Rock pour ce temps de partage, un petit mot à nos lecteurs pour finir?

J’aime beaucoup cette phrase du philosophe ’Edgar Morin car si tu remplaces le mot « poésie" par ton mood du moment ça donne la possibilité de se l'approprier.

"La poésie ne doit pas seulement être une chose écrite, lue, récitée. C’est une chose qui doit être vécue".

And Fuck the world!!!!