Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Artistes soutenus

Publié le 21/02/2018

Superforma travaille chaque année sur une aide au développement de projets artistiques sarthois.

Le soutien apporté peut prendre différentes formes, définies conjointement entre l'artiste, son entourage et l'équipe de Superforma suivant le point de parcours de l'artiste. Outre l'offre proposée via le dispositif Starter (destiné à des groupes amateurs confirmés ou en voie de professionalisation), ce soutien peut prendre la forme d'un apport en coproduction pour la création d'un spectacle, la mise à disposition gratuite de temps de plateau, de studios de répétition, la mise en relation avec des professionnels du secteur, un accès privilégié aux ateliers liés au développement de projet organisés par Superforma, et toute action connexe favorable au développement du projet (actions culturelles, programmation lors de premières parties, soirée carte blanche, ... ). La sélection des groupes est basée sur des critères artistiques et le soutien peut durer sur des périodes très variables, même s'il commence en général lors de la première année de création du projet.

Voici les artistes que nous soutenons pour la saison 2018-2019 :

Aune

Aune est un artiste aux mains de velours et à la voix baladeuse. Même si Aune se gargarise de synthés analogiques pour nous proposer une électro techno mélodique et colorée, il utilise sa voix et sa trompette telle une fraîcheur pop servie un beau jour de printemps ! Aune nous emmène alors dans un voyage cinématographique, une illustration sonore et un projet électro fait pour le live.

Bad Fat

Bad Fat connaît ses fondamentaux sur le bout des doigts et pioche autant chez Don Cherry que chez Public Enemy pour remuer des anches et faire swinguer cuivres et vents. Et pour que le show soit encore plus bouillant, le brass band a invité derrière le micro le surdoué rappeur/chanteur/beatboxer américain Napoleon Maddox (Iswhat?!, A Riot Called Nina, Archie Shepp), dont la verve endiablée vous guidera en toute sécurité parmi cette jungle foisonnante et funky

Corbo

Combo sauvage à 3 têtes, ça joue des rimes, des genres, et du rythme.
Le projet CORBO naît en 2016 avec Simon Claude, Thibaut Putoud et Robin Cavaillès ; et fait de la parole et de la musique un élément organique, électrique.

Tuco

Le trio nous serre une fulgurante dosée de rock’n’roll, du surf music pour des bûcherons vigoureux, du blues dégénéré à la sauce Cramps, une musique qui sent bon l’Amérique profonde. Leur garage rock est servi serré de chez serré, précis, tendu, concis!

Thomas Belhom

Ce musicien sarthois est avant tout percussionniste. Thomas a occupé la batterie dans différents groupes : passé ses premiers amours adolescents, il forme le Amor Belhom Duo, puis rejoint Calexico, Valparaiso, Tindersticks;  avant d’enregistrer pas moins de 7 albums solo en 5 ans (entre 2010 et 2015) entre Tuxon-Arizona, Vendôme, La Rochelle, Le Silo (au Mans), Lisbonne, Budapest, Marseille, ou Bristol avec John Parish…  Sur des labels tels qu’Ici D’ailleurs (Yann Tiersen, DAAU, Chapelier Fou) ou Apparent Extent (label d’un des membres de Calexico).

QDRPD

Cinq ans après la sortie de leur premier album TOGOBAN, les voyelles sont tombées. Quadrupède devient QDRPD, un choix qui souligne sobrement la demie-mue sonique du groupe manceau. Ici les formes soniques hétéroclites s’imbriquent miraculeusement dans des creux rythmiques parfaitement ciselés, l’ensemble dévoilant au fil de chaque titre une délicate marqueterie musicale. Émancipé de son carcan math-rock initial, des textures dansantes côtoient mélodies à tendances post-mélancoliques, beats dé-syncopés et samples d’un autre web.

Silvestro Dice

Issu d'une forêt de chênes dans le Sud Sarthe, ce jeune musicien caché par ses Anagrammes et son masque se passionne pour le son, l'étudie, et crée autour de lui. Batteur de formation, il travaille le visuel avec du mapping vidéo lors de ses performances. Musicalement proche de Moby, Saycet ou encore Bonobo, ce créateur solitaire module des harmonies avec une inspiration particulière qui vous fait naturellement apprécier sa musique gravitant autour du downtempo et du trip hop.