Aller au contenu principal

Le Projet

Publié le 26/06/2017

Le contexte des Musiques Actuelles sur l’agglomération mancelle et le département de la Sarthe est riche d’initiatives et projets développés au fil des années. Malgré une activité importante avec plusieurs lieux dédiés à des niveaux divers, il n’existait pas, à ce jour sur le territoire sarthois, de structure labellisée Scène de Musiques Actuelles par le Ministère de la Culture et de la Communication. S’appuyant sur cet héritage, le projet SUPERFORMA est né, défendant des valeurs de coopération, servant à valoriser l’existant tout en le transcendant, s’affranchissant des modèles existants.

SUPERFORMA > décrit une mutation aboutissant à une amplification des capacités.

Notre volonté est de répondre aux missions d’une Scène de musiques actuelles, aucune structure ne bénéficiant de ce label en Sarthe. Ainsi, Superforma développe un projet structurant pour le territoire amenant une meilleure circulation des artistes et des publics, une coopération accrue des lieux avec les acteurs et les partenaires locaux, un rayonnement plus large des musiques actuelles. Il s’agit de nous engager dans une logique d’ouverture, de cohérence et d’optimisation de l’offre.

Les axes forts de notre ligne de conduite sont :

  • une proximité, un ancrage local;
  • une hétérogénéité des propositions musicales, pour une diversité des publics et montrer à voir la diversité artistique;
  • un travail fort auprès des populations ;
  • le développement d’un pôle médiation avec un axe important envers les musiciens sarthois et le public scolaire
  • une politique tarifaire adaptée.

Comme son nom l’indique, SUPERFORMA est un projet multiple, point de convergence entre création, diffusion, action artistique et culturelle et accompagnement des pratiques, se nourrissant naturellement du tissu local. Cet ancrage sera amplifié par des partenariats extérieurs qui permettront d’inscrire « la scène Sarthoise » dans une dynamique du local à l’international. 

La plus-value forte de SUPERFORMA passe par l’intégration ou la coopération des ressources humaines d’une partie des équipes historiques des Saulnières, de Bebop, et l’Alambik en une seule et unique équipe qui oeuvre en étroite collaboration avec Le Silo sur la répétition, l’info-ressource et l’Excelsior sur les volets programmation et actions culturelles.