Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

La dernière de la Colo aux Saulnières

Interview Publié le 29/11/2019

La DERNIÈRE de La Colonie de Vacances avec ce set et ce line up aura lieu le 7 décembre aux Saulnières dans le cadre de Le Mans Sonore. À l'occasion de leur passage en Sarthe, on a fait le point avec Eric de la Colo sur les origines du projet et son évolution.

Comment vous est venue l’idée de ce concept scénique très original ? Et comment êtes vous parvenu à le renouveler après 9 ans d’existence ?

Les versions divergent sur l'origine du concept, les historiens de la colo se déchirent. Cependant, ils sont d'accord sur le fait que la première avec les 4 scènes était au festival Rayons Frais à Tours, que c'était une sorte de jukebox tournant, que ça nous a donné envie de pousser l'expérience plus loin, et que 9 ans après on termine cette colo, avec le line-up originel du groupe dans la Sarthe. Pour ce qui esr de se renouveler, honnêtement nous sommes 11 musiciens avec pleins de compositeurs différents, dans une installation sonique insolite, y'a plus a découvrir qu'a se répéter, y'a vraiment pas de soucis a ce niveau.
 
Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, en venant voir La colonie de vacances, le public doit-il s’attendre à voir une performance ou un concert ?
 
Les deux et si tout va bien une communion entre les spectateurs avec nous autour, ça va être une soirée très particulière, on va pleurer en rigolant.

 

 

Avez-vous pour but de mettre les spectateurs dans une situation particulière ?

Oui, il est dans une situation particulière à cause du dispositif (il est milieu des 4 scènes) il est obligé de se croiser du regard, de se côtoyer, de se remarquer et si possible de s'aimer pendant 1h30.

Le 7 décembre aux Saulnières, ce sera une date un peu particulière puisqu’Emilie jouera son dernier concert avec la Colo. Doit-on s’attendre à des surprises pour l’occasion ? Comment le projet va-t-il évoluer par la suite ?

Oui il y en aura plein, ça va être quelque chose de fort j'espère.
C'est un vrai tournant pour la colo, Emilie part vers d'autres aventures, Momo aux lumières aussi, c'est aussi la dernière avec notre partenaire historique Murailles Music (tourneur, producteur,  label) donc ça fait beaucoup a fêter !!
L'année prochaine sera consacrée a écrire un nouveau set entièrement avec deux nouveaux membres : Rachel Langlais et Nicolas Ceuille qui vont nous rejoindre sur les scènes. Les scènes vont être demantélées, les groupes Electric, Pneu, Papier Tigre...n'existeront plus et on sera tous repartis différemment...on reviendra en 2021 avec plein (trop) de nouveautés !

Rédactrice : Clara Nanpon

Rentrouvez La colonie de vacances en live