Aller au contenu principal

ven. 12 févr.

EMILY JANE WHITE

+ Clelia Vega

SALLE JEAN CARMET Placement libre
Organisé par : SUPERFORMA; Régie EXCELSIOR

Le concert d'Emily Jane White + Clelia Vega à la Salle Jean Carmet est annulé.

Remboursements des billets :

  • Les billets achetés en ligne sur la billetterie Superforma sont automatiquement remboursés.
  • Pour les billets achetés sur nos guichets, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse billetterie@superforma.fr pour connaître les modalités de remboursement.
  • Pour les billets Digitick, FNAC, Ticketmaster, nous vous invitons à vous rapprocher de votre point de vente pour obtenir le remboursement de vos billets.

EMILY JANE WHITE

Originaire d’Oakland en Californie, Emily Jane White a su durablement inscrire son nom sur la carte (exigeante) des meilleurs song-writers actuels, à la faveur d’une discographie mêlant ballades à la beauté envoûtante, mélancolie ouatée et délicatesse irrésistible. Son nouvel opus "Immanent Fire" sorti fin 2019 (Talitres) est un parfait trésor de folk américain. Emily Jane White y brosse le portrait d’une société écartée de toutes considérations environnementales, et qui malgré les nombreuses alertes récentes reste aveugle au chaos que celle-ci engendre. Si les thèmes sont sombres, Emily Jane White n’aura sans doute jamais chanté avec autant de grâce et d’apaisement. Et à l’écoute de « Fire Day », « Drowned Day », « Surrender », nul doute que ce sixième album marquera une nouvelle étape dans sa jeune carrière.

CLELIA VEGA

Entre un premier album paru chez Vicious Circle et un nouveau en préparation, Clelia Vega a récemment sorti un Ep intitulé 'Slanting Horizon’. Dans la lignée de Cat Power, Laura Veirs ou My Brightest Diamond, sa musique aux accents folk puisés dans la chaleur sèche et les terres brûlées du désert californien, émeut autant qu'elle respire.

"Sa folk-pop délicate (comme il se doit…) s’avère remarquablement bien équilibrée entre une subtile mélancolie dans les mélodies et la force d’une voix qui secoue malgré son apparente fragilité." LIBERATION, Patrice Bardot, 07.09.2018